Villapourçon - La Ronde des Arts en Morvan

Aller au contenu

Menu principal :

Villapourçon

Latitude 46.950774 Longitude 3.959933
Edmond G. 1895-1916
Mort pour la France
Pour célébrer la mémoire des soldats
de la Grande Guerre

"sud Morvan en Scène"
présentera son spectacle
les 3 & 4 août à Villapourçon.
réservez vos places


Thérèse Bisch

à Villapourçon cet été




Randonnée à Villapourçon: du 1er au 6 août 2018 Sur les pas d'Edmond G. combattant de la grande guerre.
Départ Eglise de Villapourçon. De Villapourçon au Hameau des Moynes (4 km).

La Ronde des Arts en Morvan va tourner à nouveau.

À Villapourçon, en juillet, elle célébrera la mémoire des soldats de la Grande Guerre. Avec une invitée spéciale :
Thérèse Bisch.
La Grande Guerre sera au cœur de la nouvelle Ronde des arts de l'été. À Villapourçon, dès le 28 juillet, elle célébrera la mémoire des soldats.
Et, deux soirées exceptionnelles, le premier week-end d’août, seront également organisées avec Sud Morvan en Scènes, pour un grand spectacle son et lumière retraçant l’histoire tragique d' un des enfants du pays, sacrifié lui aussi sur l'autel de la barbarie et de l’incompétence des responsables militaires de l’époque.
Thérèse Bisch, seule peintre vivante présente sur le site officiel de la Mission du centenaire, une insondable tragédie qui hante Thérèse Bisch. Seule peintre vivante présente sur le site officiel de la Mission du centenaire, c’est à Villapourçon qu’elle a choisi de commémorer le centenaire de l’armistice de 1918. Elle est venue le dire à Monique Derangère, présidente de La Ronde des Arts en Morvan. Elle a été accueillie également par Guy Choix, maire, et Monique Jouault, responsable de l'association.

Thérèse Bisch et Monique Derangère ont d'ores et déjà réglé la logistique de cette exposition unique. Dans le chœur de la petite église, sous la plaque énumérant les cent soixante-treize noms de Poilus du village, elle disposera ses œuvres. Certaines sont de très grande taille, sur toile, sur bois, des peintures ou des huiles, des pastels ou du brou de noix. Des tableaux de soldats mais avant tout d’hommes, dans la guerre, au front, dans les tranchées, des hommes sans visage mais pas sans identité, des scènes de batailles mais aussi des scènes de réconciliation. Il le faut.
Et ce brouillard coloré qui enveloppe les silhouettes de Thérèse Bisch en dit tellement plus qu'un long discours sur la tragédie qu'ils sont en train de vivre.
Cet été, dans l'église Saint-Barthélemy de Villapourçon, plus d'une vingtaine seront exposées. « Parce qu'il y a de belles lumières », détaille-t-elle dans un sourire.
Thérèse Bisch sera présente lors de cette exposition estivale. Chacun pourra découvrir un travail exceptionnel, mais aussi une femme « aux emportements citoyens, aux colères nées de l'injustice que l’on fait aux plus humbles et aux plus faibles.»
Parcours de l'artiste
Thérèse Bisch est Parisienne, d’origine alsacienne. Elle a des racines et des amitiés dans la Nièvre. Enfant, elle passait des vacances à Onlay, au château de Lesveault.
Diplômée de l'École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, son itinéraire est jalonné par ses participations à des manifestations artistiques prestigieuses au Grand Palais, au Musée Rodin, au festival d’Avignon, mais aussi au Musée de la faïence de Nevers.  Parallèlement, pendant près de trente ans, une expérience professionnelle va la marquer. Elle va côtoyer les hommes de la Grande Guerre. Elle est alors chargée des collections photographiques du Musée d'histoire contemporaine situé dans l’Hôtel des Invalides, à Paris. Au cœur de cet univers, sa sensibilité profonde nourrit sa créativité.
Elle fait alors revivre ces fantômes du passé. Avec talent. Elle a peint soixante-dix-sept toiles, des scènes de vie, de ce qu’il restait de vie. Sans concession, mais sans voyeurisme.
Les œuvres de Thérèse Bisch ont été acquises par des institutions, des musées et des collectionneurs en France, en Allemagne et aux États-Unis.

Le Journal du Centre (Publié le 12/02/2018 à 13h00 © GAUTHE RANTY Paule)

Cette superbe vidéo montre
le travail de mémoire de Thérèse Bisch.
Commentaires et témoignages.
 
La Ronde des Arts en Sud Morvan.
Copyright 2016. tous droits réservés.
Retourner au contenu | Retourner au menu